Sorties nature : attention aux tiques

publié le 29 juin 2016

La tique est un acarien qui vit dans les bois et buissons humides et peut aussi se rencontrer dans des prairies, jardins, parcs... la tique pique à chacun de ses stades de développement. Or elle peut transmettre la maladie de Lyme ou la méningo-encéphalite à tiques (MET).

La maladie de Lyme

Pas de panique parce que le risque d’être infecté est faible si vous vous apercevez très rapidement de la morsure. Il faut être prudent et inspecter son corps au retour d’une randonnée ou d’une marche dans des herbes hautes. Une tique découverte doit être retirée vivante, sans délais et avec soin, à l’aide d’un tire-tique ou d’une "carte à tique" achetés en pharmacie. L’infection, caractérisée par l’apparition d’une large plaque rouge sur la peau se soigne facilement avec des antibiotiques classiques. Mais la maladie, si elle n’est pas rapidement traitée, peut être invalidante.

Toute l’Europe est concernée.

« Quand les tiques attaquent ! » est un film désormais incontournable à visualiser sur ce site spécialisé : http://www.reseauborreliose.fr.
Le film : http://www.reseauborreliose.fr/post/2014/05/27/Quand-les-tiques-attaquent-! :-film-d%C3%A9sormais-incontournable

>> En savoir plus :

La méningo-encéphalite à tiques (MET)

Contrairement à la maladie de Lyme (d’origine bactérienne), la méningo-encéphalite à tiques (MET) est une maladie d’origine virale affectant le système nerveux central. Il n’existe aucun traitement spécifique, la meilleure protection reste donc la prévention (vaccination). Le virus de la MET est observé actuellement dans plusieurs pays d’Europe (Suisse, Autriche, Europe du Nord et Europe centrale).

>> En savoir plus :

On pourra aussi se reporter à l’article paru dans la revue L’Ami de la nature n°171 de mai-juin 2013.