Des projets pour l’homme et l’environnement au Togo

publié le 28 octobre 2014 (modifié le 31 octobre 2014)

Au Togo comme dans tous les pays d’Afrique de l’Ouest, la déforestation et la dégradation des forêts connaissent une ampleur inquiétante en raison de l’accroissement des demandes en produits vivriers et forestiers pour répondre aux besoins d’une population galopante. La forte dépendance des Togolais vis-à-vis des ligneux pour le bois-énergie et le bois d’œuvre est sans précédent. Les données statistiques de 2010 ont montré que les Togolais dépendent à plus de 90% du bois de chauffe et du charbon de bois. La satisfaction des besoins de ces populations sans cesse en nette augmentation, entraîne la surexploitation des ressources végétales à l’origine de la déforestation. Cette dépendance massive vis-à-vis des énergies traditionnelles entraîne des prélèvements importants sur les ressources forestières. L’utilisation des foyers traditionnels mal adaptés avec efficacité thermique très faible (8 à 13%) et un faible rendement de carbonisation (18%) rend la situation plus alarmante.

C’est pour cela que les Amis de la Nature de Case Togo prônent l’utilisation et la vulgarisation des foyers améliorés dénommés ASUTO. ASUTO est un fourneau fabriqué en utilisant des matériaux locaux, comme le foyer traditionnel (argile, brique ou tôle), mais dont la fabrication suit certains règles et principes qui apportent de nombreux avantages environnementaux et socio-économiques. 30% moins gourmands en charbon de bois par rapport au foyer traditionnel, le four amélioré permet donc de réduire la pression anthropique sur les ressources ligneuses.

Grâce aux dons des Amis de la Nature de Brême dans le cadre du Partenariat Nord-Sud pour la protection du climat, et de la fédération allemande des Amis de la Nature, Case Togo a pu acheter en tout quatre-vingt-dix (90) fours qui ont été distribués dans des maisons de la ville de Kpalimé et de la bourgade d’Adéta après des séances sur leurs utilisations efficientes.

Les Amis de la Nature du Togo remercient tous les généreux donateurs et lancent un appel à d’autres bonnes volontés pour leur permettre d’équiper d’autres ménages dans les mois à venir afin d’inciter davantage de citoyens togolais en milieu rural et urbain à adopter et s’équiper de ces fours en évitant ainsi le gaspillage de nos ressources forestières.

Pablo Yaovi Agbogan, Secrétaire général, CASE Togo-Amis de la Nature


>> Pour en savoir plus