La justice climatique, une préoccupation des Amis de la Nature

publié le 3 novembre 2021

L’IAN a décidé de créer un groupe de travail sur ce thème clé qui se traduit par la mise en œuvre de projets concrets en Afrique financés par le Fonds pour le climat.
Deux participantes françaises au voyage Sénégal-Gambie de janvier 2020 ont répondu présentes à l’invitation.

*******

La première réunion qui était une prise de contact entre les différents participants s’est déroulée en visio le 16 octobre, présidée par les vice-présidents de l’IAN Mamadou Mbodji et Urs Wüthrich-Pelloli, également président des Amis de la Nature Suisse.
Nous étions 9 participants d’Italie, des Pays-Bas, d’Allemagne, de Grèce, du Sénégal, d’Autriche, de France. Omar Jammeh, directeur de « JustAct » en Gambie, partenaire des AN, et Mirek Prokes de Belgique n’ont pas pu se connecter, ils se sont excusés. Après les présentations, chacun a exposé ses actions contre le dérèglement climatique.

Nous avons été impressionnées et admiratives de tout ce qui se fait dans les autres fédérations. Par exemple, l’objectif d’isolation thermique pour toutes les maisons AN en Allemagne, les actions contre les usines à charbon, le tourisme excessif et ses dérives en Grèce, les contacts avec le Népal en Italie, les plantations d’arbres fruitiers, les mangroves au Sénégal, ainsi que le développement du rail dans l’avenir pour les voyageurs et surtout les marchandises.

Impossible de tout citer tant la liste est longue.

Mais des craintes ont été aussi évoquées. Par exemple : les voitures « propres » (électriques) en Europe dont les batteries ne sont pas encore recyclables et qui finiront malheureusement dans les poubelles de l’Afrique, tout comme les voitures diesel actuellement !
Nous remercions chaleureusement Mamadou pour ses traductions qui nous ont permis de participer au mieux malgré notre méconnaissance de l’anglais.

L’objectif de ce groupe thématique sera d’apporter de nouvelles idées au groupe de pilotage du Fonds pour le climat :
• Identification des champs d’action possibles
• Développement d’une stratégie de communication commune axée sur l’augmentation de la visibilité du Fonds Climat
• Mise en place d’un système de contrôle/évaluation des projets du Fonds Climat
• Initiation de projets/campagnes internationales
Nous avons aussi souhaité un élargissement de la communication de l’IAN jusqu’au niveau des associations locales dans toute l’Europe !

Prochaine réunion le 13 novembre 2021

Eveline et Monique - AN Colombes