Journée mondiale du tourisme 2021 : Tourisme et 
croissance inclusive !

publié le 27 septembre 2021

Pour un tourisme sans laissés pour compte !

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale du tourisme, respect_NFI | Internationale des Amis de la Nature réitère son appel de longue date en faveur d’un renversement de tendance dans le tourisme – vers un tourisme responsable, centré sur les gens et sur notre planète. Dans cette perspective une loi s’impose obligeant les entreprises à assumer leur responsabilité pour les personnes et l’environnement tout au long de leurs chaînes d’approvisionnement.

Selon la CNUCED, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, la pandémie de la Covid-19 a aggravé la pauvreté dans le monde. En 2020, le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté s’est accru de 32 millions. En font partie de nombreuses personnes ayant travaillé dans le tourisme – et parmi celles-ci en premier lieu les plus vulnérables : les personnes ayant un emploi précaire, les jeunes et les femmes.

« Ne laisser personne pour compte ! » – la devise de l’Agenda 2030 – doit s’appliquer tout particulièrement aujourd’hui, à la sortie de la crise, et également au développement du tourisme. Toutefois, cela ne peut réussir qu’avec la participation de toutes les parties prenantes, par le respect des normes sociales et des droits humains, et par une utilisation parcimonieuse des ressources naturelles.

« Certains voyagistes et entreprises touristiques prennent déjà leur responsabilité sociale au sérieux, comme c’est le cas des membres de la ‘Table ronde sur les droits humains dans le tourisme’, qui se sont volontairement engagés à respecter la personne humaine. Mais l’action volontaire seule ne suffira pas. Nous avons besoin d’urgence d’une loi forte sur la chaîne d’approvisionnement, qui tienne les entreprises responsables de la durabilité sociale et écologique de leurs services et produits », demande Cornelia Kühhas, experte en tourisme chez respect_IAN.

Sur cette base, l’industrie du tourisme parviendra à être durablement performante et résistante aux crises, à proposer des produits de qualité, à contribuer à la préservation de notre planète et à soutenir la voie vers une bonne vie pour tous – comme il est stipulé dans l’Agenda 2030.


À travers RESPECT, l’Internationale des Amis de la Nature (IAN) contribue à un tourisme écologiquement, socialement et économiquement durable à long terme et qui soutient les Objectifs de Développement Durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies ( www.tourism.nf-int.org ).
respect_NFI est membre de la « Roundtable Humain Rights in Tourism » (« Table ronde sur les droits humains dans le tourisme »), une initiative internationale multipartite, vise à promouvoir les droits humains dans le tourisme ( www.humanrights-in-tourism.net).